La séquence internationale s’est poursuivie cette semaine à Washington avec le 17ème
Forum Transatlantique qui s’est tenu sur les bords du Potomac à la « National Defense
University ». Notre délégation, composée de députés et sénateurs des différents groupes politiques, a passé trois jours à écouter et débattre avec des intervenants de grande qualité; universitaires, conseillers du Secrétaire d’Etat Américain, ancien secrétaire général de l’ONU etc..

Des interventions structurées, où chaque mot est pesé et les analyses poussées de la part
de l’administration américaine qui tranchait avec des propos bien plus partisans de la part
des membres du congrès que nous avons pu auditionner.

À la différence de nos collègues européens rencontrés à Rome pour le congrès du Parti
Démocrate Européen, les congressistes américains étaient bien moins enthousiastes sur la
dynamique créée par le Président Macron et en particulier sur nos positions relevant de la
COP 21 et de la séquence Le One Planet Summit.

La place que reprend peu à peu la France sur la scène internationale grâce à une action
parfaitement menée par le Président de la République, comme sa nouvelle initiative
d’envergure pour la planète, n’étant pas au goût des députés républicains d’outre atlantique.
La place qu’occupe la France dans le monde en crise est importante et nous devons tous en
avoir conscience, l’accepter et la renforcer par toutes les initiatives qui nous ouvriront à nos
homologues européens et accroîtront notre influence. Car une France forte dans le monde
c’est une France qui exporte, qui réduit de ce fait ses déficits et qui de facto se porte mieux.
Le retour en séance c’est quant à lui opéré en fin de semaine en défense en deuxième
lecture du budget des anciens combattants soutenu par Geneviève Darrieussecq, Secrétaire
d’Etat auprès de Madame la Ministre des Armées après que le Sénat ait amendé le texte
voté en première lecture en novembre par l’Assemblée.

Le week-end sera dédié au congrès du Mouvement Démocrate au cours duquel il me sera
donné l’occasion d’ouvrir un débat interne à notre formation sur la place et le rôle des corps
intermédiaires dans le fonctionnement de notre démocratie.

Nous nous retrouverons sur le terrain pendant les fêtes afin de profiter ensemble avec gourmandise des joies de la trêve des confiseurs.

En souhaitant à chacune et chacun une bonne préparation des fêtes de nöel,

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench