Journal de Marche N°23 – Du 2 au 9 décembre 2017

Alors que le groupe des députés du Mouvement Démocrate auquel j’appartiens s’était illustré courant octobre en faisant adopter par l’Assemblée un amendement donnant le pouvoir aux maires de créer un abattement sur la taxe foncière des commerces de centre ville, ce dernier a encore œuvré efficacement pour le tissu local.

En effet, lors de la fenêtre parlementaire réservée au MoDem, notre groupe dans un premier temps a fait adopter à la quasi unanimité une résolution pour soutenir les associations et l’engagement. Soutenue par Sylvain Waserman, cette résolution vise à soutenir les associations et mieux connaître l’engagement citoyen.

Par ailleurs, notre groupe a, par la voix de son président Marc Fesneau, fait adopter la loi GEMAPI qui permet aux collectivités de communes ou agglomération touchées par la problématique de l’inondabilité de percevoir directement une taxe sur ses habitants afin de financer les travaux d’équipements nécessaires.

Cet apport technique constant que notre équipe apporte aux élus locaux ne s’arrête bien évidemment pas là puisque nous serons également présents dans les discussions sur la taxe de séjour afin de permettre aux collectivités d’appliquer une taxe spécifique aux aires de camping-car mais aussi dans notre combat à ce que le dispositif Airbnb n’y échappe pas.
Sollicité sur ces thèmes par le Président de la CAVEM lors de nos réunions de travail successives, il m’est agréable de pouvoir lui apporter des solutions concrètes dans un délai court.

Au-delà de ces aspects gestionnaires, nous avons apporté notre concours au projet de loi d’orientation et de réussite des étudiants, porté par Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, qui sera présenté le 12 décembre prochain. Ce plan permettra enfin aux étudiants de nos bassins de ne plus subir un tirage au sort aléatoire rédhibitoire déterminant la suite ou pas de leurs études.

Il a été également question d’échange d’étudiants et de chercheurs sur la politique environnementale lors de ma rencontre avec Madame l’Ambassadeur du Zimbabwe en France en présence de mon collègue Loïc Dombreval, député des Alpes Maritimes et vétérinaire de profession. Cette rencontre a eu lieu dans les salons de l’Assemblé nationale dans le cadre du groupe d’amitié parlementaire que je préside, tout comme la réception de Madame l’Ambassadeur de France en Roumanie, reçue à l’invitation de mon collègue André Chassaigne du groupe GRD, député du Puy de Dôme, président du groupe d’amitié.

La semaine se terminant pour ma part par un séjour de deux jours à Rome dans le cadre du Congrès du Parti Démocrate Européen avant de me rendre dans la foulée au Forum Transatlantique de Washington dans le cadre de l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN.

En vous souhaitant une bonne lecture et une bonne préparation des fêtes.