Mes chers lecteurs,

Nous voici au seuil d’une nouvelle année et je ne pouvais tourner la page de 2017 sans revenir sur une sélection des moments que nous avons vécu ensemble au cours de ces six derniers mois et 25 numéros de notre Journal de Marche.

Ainsi, depuis les élections législatives du mois de juin, aidé de la petite équipe qui m’entoure, je n’ai cessé de vous faire vivre semaine après semaine l’activité d’un parlementaire qui s’investit pleinement dans son mandat.

Fidèle à ma parole pas toujours comprise ou acceptée durant ma campagne, j’ai choisi de ne revenir sur le terrain qu’une fois le travail à l’Assemblée achevé. Promesse difficile à tenir dans la mesure où le temps nécessaire pour revenir en circonscription empiète toujours sur du travail collectif.

Ainsi, au fil de ces mois, nous avons partagé des moments en séance, en commission, en audition ou en mission et sur le terrain. À chaque séquence un format différent, mais un engagement pour notre pays qui reste le même.

Aussi, et ce avec plaisir, je vous adresse cette compilation des meilleurs moments en session ordinaire ou extraordinaire, en commission de la défense et des forces armées, dans l’établissement du rapport pour avis du budget des anciens combattants, de la mémoire, des liens avec la nation et des victimes des actes de barbarie de la Seconde Guerre mondiale, de la délégation parlementaire de l’OTAN ou encore du OTAN-Ukraine, des groupes d’amitié parlementaire, comme des nombreuses et passionnantes rencontres sur le terrain.
Ce travail n’a rien de singulier. Beaucoup de mes collègues inscrivent leur mandat dans la même logique. Précisément, dans le groupe Mouvement Démocrate auquel j’appartiens et à La République En Marche avec lequel nous formons la Majorité Présidentielle. Il en est aussi dans l’opposition qui accomplissent un vrai travail de fond.

Gageons que, tous ensemble, nous parvenions à redresser l’image de la Représentation Nationale quelque peu écornée par des générations d’élus peu regardants sur les moyens que le pays mettait à leur disposition.

Cette mutation, nous l’avons voulu au Mouvement Démocrate depuis 10 ans, depuis que François Bayrou l’a créé. Aujourd’hui, elle est devenue une réalité grâce à l’Alliance que ce dernier a faite avec Emmanuel Macron qui, reconnaissons le, porte nos espérances bien plus loin et plus haut que nous l’avions imaginé.

Alors tous ensemble, faisons que cette année 2017 soit la répétition d’une année 2018 encore plus riche en rayonnement de nos institutions et de la France dans l’Europe, dans le monde.

À toutes et à tous, je souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et une merveilleuse année 2018.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench