Journal de Marche n°152 – du 11 au 17 octobre 2020

Journal de Marche n°152 – du 11 au 17 octobre 2020

Pendant les dix années durant lesquelles j’étais Chef du cabinet du maire de Fréjus (ce qui avec mon mandat d’élu municipal de Trans en Provence a forgé mon expérience locale et territoriale), il m’avait été confié, entre autres, la politique mémorielle et les relations avec nos armées.

Déployant une énergie quotidienne à faire vivre à plein l’idée du lien armée-nation voulu par feu Jacques Chirac après la fin du service militaire, je ne pensais pas qu’un jour des retours aussi inattendus de cette action conduite avec force que celle que j’ai vécue cette semaine.

Ainsi à force de faire vivre les parrainages des vecteurs mer et air – le Transport de Chalands et de Débarquement Foudre et l’Escadron de Transport 3/60 Esterel – du 21ème RIMa une relation étroite était née avec l’Infanterie de Marine.

Ajoutons-y la co-organisation du Grand Rassemblement des Troupes de Marine qui, chaque 31 août et 1er septembre, vient célébrer dans notre cité romaine les combats de Bazeilles. Quelques pintes à la pompe à bière du foyer et des popotes des unités et une ancre prend place dans votre poitrine.
Une poitrine chauffée par le soleil montant dans la cour d’honneur de l’École Militaire dans laquelle sont réunis les élèves de la 344ème promotion de l’École Nationale des Sous-Officiers d’Active de Saint-Maixent dont le commandant a décidé d’attribuer pour nom de baptême « Division bleue ».

Seul le petit air, qui fait vivre les 5 drapeaux portant l’inscription Bazeilles dans leurs plis, me permet de ne point fondre devant cet honneur que me fait le père de l’Arme, le Général Garnier, d’être le témoin privilégié de ce Baptême.

Ainsi puis-je encourager parmi mes lecteurs, tous ceux qui conduisent leurs missions au quotidien avec passion, de ne point varier d’un pouce leur engagement, tant celui-ci peut réserver d’immenses surprises.