Actualités, Journal de Marche

Journal de Marche N°14 – Du 1er au 8 octobre 2017

La fin de semaine dernière s’est achevée dimanche par un discours de clôture des Universités de Rentrée du Mouvement Démocrate et du Parti Démocrate Européen de François Bayrou, fondateur du Nouveau Modèle français.

Après avoir rappelé qu’il restait un allié loyal du Président Macron et du gouvernement Philippe, le président du Mouvement Démocrate a précisé le rôle de notre formation : “aider et faire entrer dans la réalité le Nouveau Modèle Français” qui repose sur le postulat qu’il est “impossible de réussir une action économique à long terme si la société Française n’a pas le sentiment d’une exigence de haute justice sociale”. Il a rappelé dans cette lignée qu’il n’était pas juste de commencer le prélèvement de la CSG des retraités dès 1200 euros.

La semaine parlementaire s’est quant à elle ouverte sur des débats passionnants et de
haute volée avec le projet de loi sur l’arrêt de la recherche des hydrocarbures sur le territoire Français, défendu patiemment et avec beaucoup de pédagogie par Nicolas Hulot. En prenant le temps de répondre calmement et de manière circonstanciée aux députés qui sont intervenus, le numéro 2 du gouvernement a convaincu et placé la France au rang d’exemple pour le monde entier. En étant les premiers à faire ce sacrifice et en renonçant clairement aux énergies fossiles à l’horizon de 2040, nous engageons l’irréversibilité du passage aux énergies renouvelables.

Achevée tard dans la soirée de mercredi, la discussion de cette loi a permis à l’ensemble des députés présents d’afficher des convergences rassurantes pour le devenir de notre planète.

Dès lors, la fin de la semaine a pu être consacrée à la préparation de la session plénière de l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN à Bucarest, à laquelle je me rends ce week-end avec mes dix collègues députés et sept sénateurs membres officiels de la délégation Française.

Nous aurons l’occasion de nous retrouver afin d’échanger sur tous ces sujets ce vendredi 13 octobre au Centre Culturel de Saint-Raphael à 19 heures.

Dans l’attente, je vous renouvelle ma considération respectueuse et mon dévouement.