Journal de Marche N°129 – Vendredi 27 mars 2020

Journal de Marche N°129 – Vendredi 27 mars 2020

Pour un député, comme pour beaucoup d’entre vous, un week-end de crise ne se différencie pas d’une fin de semaine ordinaire et se passe au contact direct de nos concitoyens. Seule la mise entre parenthèses du contact physique est remplacé par des moyens téléphoniques.

Ainsi ce dernier n’aura pas échappé à la règle pour être prioritairement dédié à l’appui de la démarche Patrick Martin, le Premier Prud’homme de pêche du golfe de Fréjus-St Raphaël, afin que «gégé» , le «Corse», le « palangrier», l’anglais» et les autres pères de familles qui partent à la mer aux aurores puissent vendre leur poisson alors que, restaurants et hôtels qui font le gros de leur clientèle habituelle, sont fermés. Les liens noués avec Stephane Travert (Twitter @StTRAVERT) député de la Manche mais ancien ministre de l’agriculture me permettent aujourd’hui de compter sur un moyen fiable de faire remonter l’information qui concerne les pêcheurs côtiers de Méditerranée.

Le début de la semaine aura été dédié à un trajet par la route en solitaire (moins éprouvant que nos marins) afin de rejoindre l’Assemblée où, avec ma collègue Laurence Vichnievsky, (Twitter @LVichnievsky) nous avons représenté le groupe MoDem et apparentés lors des débats avec le Gouvernement, assumant notre tour de rôle dans le rythme que le Parlement, sous l’impulsion de son Président Richard Ferrand (Twitter @RichardFerrand), s’est imposé afin de toujours siéger quelles que soient les circonstances.

Ainsi après que nos collègues des autres groupes aient interrogé le ministre de la santé Olivier Véran (Twitter @olivierveran), ou le Premier ministre Édouard Philippe (Twitter @EPhilippePM) sur des précisions à apporter quant à leur conduite de la gestion de crise, Laurence Vichnievsky a pu débattre avec la Garde des Sceaux, Nicole Beloubet, (Twitter : NBelloubet) et pour ma part avec Florence Parly ministre des Armées. (Twitter @Florence_parly)

Le travail s’est poursuivi dans la semaine par des échanges téléphoniques avec le directeur du centre hospitalier intercommunal afin d’appuyer auprès du Gouvernement leurs démarches concrètes afin d’anticiper le pic de crise. Les longs échanges avec les directeurs de sites d’EHPAD ou Résidences Services de mon territoire m’ont permis de mesurer ô combien l’organisation sanitaire pilotée par le directeur du CHI fonctionnait malgré une pénurie de moyens de base. Que tous les acteurs de cette chaîne soient ici remerciés du fond du coeur d’oeuvrer ainsi à cette capacité de résilience de notre pays.

Enfin c’est avec nos agriculteurs et plus particulièrement Fabienne Joly, la Présidente de la chambre de l’agriculture du Var que se poursuivent mes démarches afin de, là aussi, appuyer la gestion d’une crise déjà alourdie par des inondations à répétitions et aggravée depuis deux jours par des chutes de neige improbables et le gel…

Hauts les coeurs et «Croche et Tiens» comme l’a inscrit dans les plis de son drapeaux le 21ème RIMa. (Twitter : @CDC_21eRIMa)