Journal de Marche N°11 – Du 10 au 16 septembre 2017

Semaine dense et intense avec de longues réunions pour la Défense Nationale, avec les acteurs économiques, Pôle emploi, des élus locaux et enfin, nos concitoyens. Une semaine d’actions comme les mènent tous mes collègues de la majorité présidentielle LREM-MODEM.

C’est par la représentation de mon groupe au comité de rédaction de “la revue stratégique de défense et de sécurité nationale” à Balard au Ministère de La Défense qu’a commencé cette semaine riche en rencontres et travaux d’intérêts collectifs. Menée par le Président du comité Arnaud Danjean, cette session réunissait les représentants de chaque groupe de l’Assemblée nationale et du Sénat ainsi que les présidents des commissions de la Défense. Déjà très actif, ce comité rendra ses travaux début octobre au Président de la République afin de respecter sa volonté et sa promesse de donner rapidement à nos armées les moyens dont elles ont besoin. C’est en présence de tous les membres de la commission de la Défense que nous avons étudié les dispositions et amendements de la loi pour la sécurité intérieure et la lutte contre le terroriste, qui sera débattue à l’Assemblée à partir du 25 septembre.

Dans la foulée, le retour en circonscription m’a permis d’entamer une série de réunions de travail avec les entreprises et les acteurs majeurs de l’économie de notre bassin d’emplois ; collecte et traitement des déchets ménagers, transports publics, mais aussi l’équipe dynamique de la Jeune Chambre Économique de l’Est Var. Ces derniers organisent le 26 septembre prochain au théâtre du Forum une journée dédiée à « la santé de demain» à laquelle je vous invite à participer activement.

La question de l’emploi étant la priorité numéro une du gouvernement d’Edouard Philippe et de la majorité parlementaire, ce n’est pas moins d’une matinée que j’ai passé avec l’équipe régionale de Pôle Emploi à Saint Raphaël. Dynamique, performante, pragmatique et réactive, cette petite armée de personnes habitées par la volonté d’apporter à nos concitoyens l’aide la plus efficace possible recueille des niveaux de satisfactions exceptionnels. Tant de la part des demandeurs que des entreprises et collectivités. Le bassin d’emplois de l’Est Var peut être fier et confiant dans ce maillage tissé sur tout le territoire par les agents de Pôle Emploi avec lesquels nous avons décidé de poursuivre nos rencontre avec des actions dans les zones d’activité qui ont du mal à recruter comme la zone des Bréguières ou les industries de la Défense à Toulon.
Évidement, ces sujets ont été au cœur des rencontres successives avec le président de l’agglomération, les maires et adjoints de Roquebrune-sur-Argens et du Muy. Ces derniers portent depuis longtemps un projet sérieux de pôle économique de la mode qu’il est important d’aborder avec sérieux et moins de préjugés pour regarder calment ce que cela pourrait apporter à notre économie et à nos jeunes. Ainsi ai-je programmé pour le mois d’octobre une longue réunion de travail en octobre avec les élus et porteurs de ce dossier afin d’être mieux éclairé sur ce projet.
Nous sommes revenus sur la problématique des gens du voyage avec les élus de Roquebrune-sur-Argens qui m’avaient interpellé sur ce sujet dans le courant de l’été et avec lesquels nous avions déjà organiser une matinée de travail. Cette fois-ci c’est avec le médiateur missionné par l’État que nous avons abordé en profondeur ce dossier en vue d’une intervention de ma part auprès du gouvernement.

J’ai poursuivie avec une après-midi de débats aux côtés des associations patriotiques à la Maison du combattant et une visite officielle le tout dans le cadre de ma mission de rapporteur du budget à la Nécropole des morts de la Guerre d’Indochine. Guidé par l’équipe passionnée de l’ONAC, nous avons abordé et fait avancé deux demandes légitimes des associations et des familles des défunts. Les auditions à venir et les rencontres avec la secrétaire d’État à la Défense que je vais mener me donnent l’espoir d’apporter très rapidement une réponse positive.

Enfin, cette semaine s’est achevée avec une réunion mensuelle d’information sur l’activité parlementaire qui a mobilisé une assistance nombreuse et engagée à mes cotés pour mener le combat à Fréjus contre le FN.

L’arme que je manie le mieux étant le travail, je ponctue cet édito pour rejoindre tout ce joli monde prêt à en découdre pour rendre à l’Est Var sa fierté que je réunis ce samedi en séminaire.Il ne reste qu’à vous de nous rejoindre ou de nous aider en partageant notre action et connectant vos amis ou relations à ce journal de marche qui chaque semaine apporte la démonstration que la génération promue par le Président Macron est à l’œuvre.

À bientôt,