Actualités

CP du samedi 22 juillet 2017

L’ordre du jour très chargé (24 textes) de la session extra-ordinaire qui s’est ouverte le 27 juin et qui devrait se poursuivre jusqu’à la mi-août s’est poursuivi notamment avec le débat d’orientation budgétaire pour 2018.

Lors de la réunion du groupe des députés MoDem nous avons accueilli le premier ministre Edouard Philippe afin qu’un échange puisse se faire en toute confiance sur les orientations de son gouvernement. Cette discussion a fait suite à l’exercice ô combien difficile pour le gouvernement de boucler l’année 2017 en réalisant 4,5 milliards d’euros d’économie à réaliser sur le budget de l’État sans toucher aux services publics ni aucune réduction de postes.

Cette contrainte à laquelle nous ne devons nous soustraire a appelé mon intervention sur deux points précis; le budget de nos armées et l’enveloppe allouée par le ministère de l’intérieur aux réservistes de la Police Nationale.

La crainte de voir le budget de La Défense se réduire alors que nos forces armées sont sollicitées en flux continu et tendu s’est amplifiée au cours de la semaine nécessitant une intervention du Chef de l’État qui s’est exprimé le jeudi 13 juillet à 19h au ministère des Armées devant les membres de la commission de La Défense et des officiers supérieurs. À cette occasion il a réaffirmé que la Loi de Finance Initiale 2017 pour la Défense serait respectée à l’euro près et que le budget de nos forces armées serait en augmentation dès 2018 afin d’atteindre 34,2 milliards d’euros avant de poursuivre avec la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 sa remontée à 2% du PIB.

C’est dans ce contexte que le Président de la République a rappelé à tous la nécessité de ne pas exporter hors de la commission les débats qui s’y déroulent avant que les arbitrages ne soient rendus et les décisions, comme celles qu’il a annoncées, ne soient prises.
En ce qui concerne les craintes nées au sein de la Police Nationale de voir l’enveloppe des réservistes disparaître, ces dernières sont apparues dans les commissariats des agglomérations comme Fréjus-St Raphaël qui voient leur population tripler pendant la période estivale. Afin de parer au nombre croissant de procédures pendant cette période de surcharge les services de Police recourent largement aux réservistes sans lesquels ils ne pourraient faire face au surplus de demandes. Alors que notre agglomération a perdu depuis deux ans les renforts saisonniers des CRS il était légitime que des inquiétudes apparaissent. C’est dans ce contexte que j’ai interrogé officiellement le ministre d’État, ministre de l’Intérieur, sur cette question à laquelle il nous sera répondu probablement dès la semaine prochaine.

En revanche chacun a pu d’ores et déjà constater que le littoral de Saint Raphaël aux Issambres s’était enrichi de la présence de soldats du 3e Régiment d’Artillerie de Marine déployés dans le cadre de l’opération sentinelle.

Au-delà de la séance plénière, la commission de La Défense s’est réunie à trois reprises afin de poursuivre ses auditions techniques et répartir l’attribution des huit rapports budgétaires que cette dernière doit produire à l’automne au cours des débats sur la LFI 2018. C’est dans ce cadre que le Président de la Commission Jean Jacques Bridey m’a confié la lourde et belle tâche de rapporter le budget «Anciens Combattants, Mémoire et Liens avec la Nation».

Ce dossier va me conduire à procéder à un grand nombre d’auditions jusqu’à l’automne qui débuteront dès la semaine prochaine avec les responsables de l’Office National des Anciens Combattants et sur lesquelles j’aurai largement le loisir de revenir à travers notre bulletin de liaison.

Dans l’attente je vous prie de croire, chers lecteurs, en l’assurance de mon dévouement comme de ma considération respectueuse.

Philippe Michel-Kleisbauer

À Paris, le 22 juillet 2017