Plan mercredi

Publié par Philippe Michel-Kleisbauer le

Sur la question de l’amélioration de la situation des accompagnants, le Gouvernement a souhaité procéder à la réunification de tous les contrats existants sous un statut unique appelé AESH (Accompagnant des élèves en situation en handicap). Dès la rentrée 2017, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a entrepris de faire sortir de la précarité ces accompagnants en leur proposant un statut plus sécurisant et qui offre par ailleurs une meilleure formation initiale et une possibilité de se former tout au long de sa vie professionnelle.

Pour cette année 2018, ce sont près de 12 000 emplois de plus qui sont créés pour convertir progressivement tous les salariés précaires en emplois stables. Il s’agit, vous le comprendrez, d’un premier pas de sécurisation, qui en appelle d’autres, comme la revalorisation salariale de ces emplois souvent faiblement rémunérés.

A cette fin, le Gouvernement prévoit de permettre à ces personnels de pouvoir participer à des activités périscolaires ce qui constituerait pour eux un moyen de gagner davantage.

Cela permettrait en outre aux élèves en situation de handicap de pouvoir eux-aussi participer aux activités avec leurs camarades comme le Gouvernement en a rappelé la nécessité lors de la présentation du « Plan mercredi » qui doit offrir à tous les enfants la possibilité d’accéder à des activités de loisir.

Consultez le “Plan mercredi” sur education.gouv.fr